Biographie

photo : Francesco Rossi

Née en 1991, Marlène commence l’étude de la musique et du théâtre à l’âge de 5 ans. A 14 ans, elle poursuivra ses études par correspondance pour se consacrer pleinement à ses talents artistiques. Elle entre alors au Cours Simon. Un an après commence à tourner pour le cinéma et la télévision. Elle rejoint durant deux années le cours Roller Comédie, tout en obtenant son BAC avec mention à l’âge de 16 ans. En septembre 2009, à 17 ans Marlène intègre directement la 3ème année du Cours Florent, où elle sera enseignée par Laurent Natrella, de la Comédie Française. Huit mois plus tard en mai 2010, après s’être présentée pour la première fois, elle réussit le concours d’entrée au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique [CNSAD], où elle intègre les classes de Jean-Damien Barbin, Daniel Mesguich et Michel Fau.

photo : Francesco Rossi

Marlène commence l’étude du piano à 5 ans et celle du violon à 6 ans. Elle obtient les meilleures récompenses dans des concours de renom: Bellan, Ufam, Vatelot…

 

Elle est d’abord enseignée par son grand-oncle Antoine Goulard au CNR de Versailles, puis par Suzanne Gessner au CNR de Paris.

 

Elle fait ensuite la rencontre d’un violoniste de renommée internationale : Renaud Capuçon, qui suit son travail amicalement pendant plusieurs années. Renaud Capuçon remet Marlène entre les mains de Boris Garlitsky, 1er violon solo au London Symphony Orchestra, et Igor Volochine, tous deux enseignants au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Elle se produit lors de nombreuses auditions, ainsi que dans plusieurs concerts privés dont deux au théâtre de Paris et obtient son Diplôme de Fin d’Études Musicales en Violon au CNR de Paris.

 

À 10 ans, elle se découvre une passion pour l’écriture et compose ses premières partitions. Elle suit ainsi des études d’harmonie depuis l’âge de 13 ans au CNR de Paris, ainsi qu’avec Françoise Gangloff-Levechin. Après avoir obtenu son CFEM d’harmonie, elle entre en première année de Diplôme de Fin d’Études Musicales d’écriture au CNR, où elle travaille avec Thibault Perrine, ainsi que Stéphane Delplace.

 

À l’âge de 15 ans, elle entre au Centre des Musiques Didier Lockwood, où elle étudie le violon jazz, avec Didier Lockwood lui-même. Elle y pratique également l’étude du piano jazz, avec Thomas Enhco.

 

En 2007, elle enregistre en tant que voix “Trebble” et violoniste, des parties de l’oeuvre “Requiem-Oratio”, composée, orchestrée et dirigée par son père Xavier Goulard. À l’occasion de cet enregistrement, elle joue sur un violon électrique 5 cordes. Oeuvre sacrée, pour choeurs, orchestre et solistes, à laquelle participent également Caroline Casadesus et Pierre Vaello.                        

 

En 2014, elle compose la musique originale pour la pièce « Le Singulier Trépas de Messire Ulenspiegel », mis en scène par Pierre Yvon, compagnie Les Fous Masqués.

Elle compose et enregistre également la musique du court-métrage qu’elle a écrit et réalisé : « Le Songe ».

 

En 2015 elle compose la musique du film « Off-screen », court-métage réalisé par Charlotte Gaud.

Et elle enregistre au violon acoustique pour l’album « Lettres Aimées », écrit, réalisé et interprété par Adrien Regard. Sorti en été 2016.

 

En 2016, elle compose la musique du film « Conversations Esseulées », second court-métrage de Charlotte Gaud.

photo : Francesco Rossi

photo : Adrien Regard

Marlène se passionne aussi très vite pour la réalisation et la mise en scène. Elle montera ses premières images à l’âge de 16 ans.

Au milieu des fiches de révisions et des convocations pour les épreuves du BAC, elle écrit son premier court-métrage : “Le Monde de Brenda”, 20 minutes d’humour décalé.

Au milieu des fiches de révisions et des convocations pour les épreuves du BAC, elle écrit son premier court-métrage : “Le Monde de Brenda”, 20 minutes d’humour décalé.

 

Au CNSAD, elle réalise un film court en première année autour de Dante et des “élèves sortants” de sa classe : “Je vous quitte j’ai à faire”. Le film est diffusé lors des Journées de Juin (présentations publiques) du Conservatoire.

 

En seconde année, elle réalise un nouveau court-métrage écrit et diffusé pour ses secondes journées de juin, inclus dans une scène du programme : “Godard / Théâtre”.

 

En dernière année au Conservatoire, après avoir été mise en scène dans un atelier d’élève autour de la pièce de Camus “Caligula”, elle écrit un film de 15 minutes autour du thème, et filme les acteurs du spectacle ainsi que son metteur en scène Sébastien Depommier, évoluant dans un univers onirique et métaphorique : “Le Songe”.

 

En 2014, elle réalise un clip musical “Meine Mutter” diffusé sur YouTube. Une chanson écrite et interprétée par Elisa Ruschke.

 

En Janvier 2014, elle met en scène une création originale : “Ligne 5”. Une comédie musicale, réunissant 60 étudiants  sortants des grands écoles parisiennes [Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Arts décoratifs de Paris, FEMIS, Institut International de l’image et du son]. Le projet a reçu le prix Jeune Talent 2014 délivré par le Centre National des Oeuvres Universitaires et Scolaires.

 

Elle réalise un second clip musical : “Maman est partie”. Titre de l’album « Lettres Aimées » composé et enregistré par Adrien Regard, sorti en été 2016.

 

En 2016, elle réalise “Le Cantique”, un court-métrage de 48 minutes écrit par Xavier Goulard. Dans lequel elle filme Delphine Rollin et Xavier Goulard. Le film est en compétition dans plusieurs festivals, et a reçu le prix de la MEILLEURE RÉALISATION au festival Suisse Largo Film Awards 2016.

---